. .
La fascination de la photographie au flash.

La photographie de portrait

La lumière, source de vie

Sur les portraits photographiques, il n'est pas rare que la personnalité du sujet paraisse aussi plate que le papier photographique lui-même. Le photographe aura négligé d'apporter du relief à son portrait par le placement stratégique de sources lumineuses avantageuses.
Voici une situation photographique illustrant les réglages de flash qui vous permettront de donner du relief à votre sujet : un portrait doit être éclairé au moyen de deux sources lumineuses. La lumière halo doit être surexposée d'une valeur de diaphragme par rapport à la source lumineuse principale. La sensibilité de film utilisée est ISO 100/21°, les flashes employés offrent chacun un nombre guide de 58.

Réglage en mode manuel

Le rayonnement lumineux d'un flash sur le sujet varie logiquement lorsqu'on augmente ou diminue sa distance par rapport à l'autre flash. Les relations entre les deux sources lumineuses sont les suivantes :

Distance au sujet x 0,7 pour une augmentation d'1 valeur de diaphragme
Distance au sujet x 0,5 pour une augmentation de 2 valeurs de diaphragme
Distance au sujet x 1,4 pour une diminution d'1 valeur de diaphragme
Distance au sujet x 2,0 pour une diminution de 2 valeurs de diaphragme

Si nous appliquons ce principe à notre situation d'exemple, pour un diaphragme réglé à f/8, les valeurs sont les suivantes :
Distance du flash principal pour une ouverture de diaphragme de f/8 :
nombre guide 58 : diaphragme 8 = 7,25 m
Distance du flash halo pour une différence d'une valeur de diaphragme :
supérieure : 7,25 m x 0,7 = 5 m

Les distances d'éclairage relativement importantes nécessaires pour des conditions d'éclairage d'intérieur normales peuvent être réduites en utilisant les niveaux de puissance partiels proposés par les flashes mecablitz. De nombreux flashes Metz mecablitz proposent cette fonctionnalité.


Le flash a été éloigné de l'appareil photo et placé à droite du sujet.


Ce effet est obtenu en plaçant un flash derrière le sujet et un second à droite.

Réglage des flashes automatiques

Si vous travaillez avec des flashes automatiques (flashes avec computer), vous n'êtes pas obligé de les placer à des distances calculées avec précision. Vous pouvez les placer où bon vous semble à l'intérieur de la zone de portée correspondant au diaphragme réglé pour le computer.
Pour travailler en mode automatique, les puissances lumineuses des flashes sont liées par les relations suivantes :


Diaphragme comput. identique au diaphragme de référence = exposition normale
Diaphragme comput. supérieur au diaphragme de référence = éclairage plus fort
Diaphragme comput. inférieur au diaphragme de référence = éclairage plus faible

Dans ces formules, le diaphragme de référence est celui de l'appareil photo.  En conséquence, pour un diaphragme réglé sur f/8 sur le boîtier, vous devez procéder aux réglages suivants :

Lumière principale : diaphragme du computer 4, zone de portée : 0,1 ..... 14,5 m
Lumière halo : diaphragme du computer 8, zone de portée : 0,1 ..... 7,25 m

Veillez cependant à placer les flashes de manière à ce que leur éclair respectif ne vienne pas frapper le capteur de l'autre. Cela provoquerait une interruption prématurée de leur éclair.
Déclenchez vos flashes au moyen d'un câble de synchronisation ou sans câble à l'aide du déclencheur Servo mecalux 11 de Metz. Le flash télécommandé Remote-TTL de Metz simplifiera nettement vos prises de vue. Pour plus informations à ce sujet, reportez-vous au Conseil « Les flashes auto-déclenchés ».
Les flashes modernes proposent en mode manuel des niveaux de puissance partiels. Ils vous permettent ainsi d'augmenter ou de diminuer la puissance d'éclairage plus simplement, sans avoir à modifier les distances sujet/flash. Travailler avec des distances d'éclairage restreintes ne pose ainsi plus de problème.