. .
La fascination de la photographie au flash.

Le fill-in

La lumière aussi a un côté sombre

Personne ne peut éclipser le soleil en tant que première puissance lumineuse. Sauf lorsqu'il est « mal placé » dans le ciel, tout au moins du point de vue du photographe. Le sujet que vous souhaitiez photographier se retrouve alors dans l'ombre ou à contre-jour. Pour parvenir à un éclairage équilibré de votre sujet, nous vous recommandons d'illuminer votre scène avec un flash de face.


Lorsque le soleil est « mal » placé, s'il constitue la seule source lumineuse, il risque de projeter des ombres indésirables.


Utilisation du flash en plein jour : le flash a permis d'éclairer les zones d'ombre projetées par le soleil.

Le fill-in en mode flash automatique

À l'aide de votre appareil ou d'un calculateur d'exposition, estimez l'ouverture et la vitesse d'obturation nécessaires pour une exposition normale avec la lumière ambiante disponible. Vous devez prévoir une durée d'exposition pour votre appareil égale ou supérieure à la vitesse de synchronisation la plus courte possible. Ce paramètre varie en fonction des appareils.
Prenons par exemple les valeurs suivantes : Ouverture indiquée f/8, durée d'exposition indiquée 1/60 s. Si la vitesse de synchronisation de l'appareil est réglée de 1/90 s., les deux valeurs peuvent coexister sans problème. En effet, la durée d'obturation de l'appareil est supérieure à la vitesse de synchronisation du flash.
Si vous souhaitez conserver le charme des ombres naturelles sur votre photographie, vous pouvez réduire l'illumination. Dans ce cas, vous devez régler le computer du flash sur une ouverture de diaphragme inférieure d'une valeur à celle réglée sur l'appareil photo. Avec une ouverture f/8 sur le boîtier par exemple, la valeur d'ouverture adaptée pour le flash serait f/5,6.

Le fill-in en mode flash TTL

En principe, il est possible d'éclairer au flash en plein jour en mode flash TTL. Cependant, l'effet de l'éclairage artificiel dépendra des caractéristiques de chaque système TTL. Du fait de la grande variété de systèmes de commande TTL intégrés dans les appareils photo modernes, il est quasiment impossible de donner des exemples d'utilisation spécifiques.

Le fill-in en mode flash manuel

Si vous souhaitez éclairer votre sujet de face, vous devez dans ce cas également commencer par déterminer à l'aide de votre appareil photo ou d'un calculateur d'exposition l'ouverture adaptée au temps de synchronisation de votre appareil. Réglez cette valeur sur l'appareil et sur le flash. Vous devez ensuite déterminer la distance d'illumination à l'aide du calculateur d'ouverture de votre flash ou de la formule du nombre guide.
Si les éléments principaux de votre photographie seront éclairés à la fois par le flash et par la luminosité ambiante, vous devez fermer le diaphragme de l'appareil d'1/2 ou d'1 valeur.
Pour utiliser un éclairage au flash restreint, vous devez également commencer par déterminer l'ouverture et la durée d'exposition correspondant à la vitesse de synchronisation du flash. Réglez ensuite ces valeurs sur l'appareil et le flash. Vous devez également déterminer la distance d'illumination à l'aide du calculateur d'ouverture de votre flash ou de la formule du nombre guide. Attention, vous devez doubler la valeur ISO réglée sur votre flash.
En utilisant un flash qui, comme le Metz mecablitz 58 AF-2 digital, est capable de diffuser son énergie graduellement sous forme d'éclairs partiels, vous pouvez utiliser l'effet fill-in de la manière la plus adaptée et la plus fine qui soit.